Skip to main content

Nouvelle parution

Les notes de recherche 3 “Archivistique et numérique” sont disponibles sur le dépôt institutionnel de l’UdeM


Résumé 

En lien avec le dernier objectif du projet “De la diffusion à l’exploitation”, c’est-à-dire “mieux comprendre l’archivistique en contexte numérique”, le troisième volet des Notes de recherche vise à analyser le discours sur la question du numérique depuis le début des années 2000. À cette fin, une banque de plus de 1000 citations provenant de quatre périodiques en archivistique (Archives, Archivaria, La Gazette des archives et Archival Science) a été créée et incluse dans les Notes. Privilégiant, comme dans le volet précédent, une approche collaborative, la professeure Anne Klein et les étudiants au doctorat Annaëlle Winand, Simon Côté-Lapointe et William Yoakim étaient à même d’intervenir dans les propos de différentes façons. Pour faire également suite aux travaux menés lors des Notes de recherche 2, des photographies ont été intégrées au contenu dans le but de réfléchir à l’exploitation des archives. Sauf une exception, elles proviennent de BAnQ numérique.

Auteurs : Yvon Lemay, Anne Klein, Annaëlle Winand, Simon Côté-Lapointe et William Yoakim

Lien pour lire la publication : http://hdl.handle.net/1866/24927

Thèse de doctorat

Parution de ma thèse, disponible en accès libre


Ma thèse, intitulée “Exploitation des documents audiovisuels numériques d’archives : modèle conceptuel théorique des usages, modalités et moyens d’organisation et de diffusion sur le web”, est maintenant disponible en accès libre sur Papyrus, le dépôt numérique de l’Université de Montréal.

Lien : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/23394

Résumé 

La révolution numérique et le développement d’Internet ont amélioré l’accès aux documents audiovisuels. Dans le numérique, organiser et diffuser les archives audiovisuelles en tenant compte de leurs usages est déterminant, car leur préservation et transmission dépend de leur exploitation. Cependant, il y a peu d’études sur les usages des documents audiovisuels numériques d’archives et il y a une lacune théorique dans les définitions des concepts liés aux usages de ces types de documents. Notre recherche a pour but de développer, à partir d’un corpus interdisciplinaire d’écrits en archivistique, en sciences de l’information et en sociologie des usages, un modèle conceptuel théorique des usages des documents audiovisuels numériques d’archives qui sert ensuite à proposer des pistes de solution afin d’adapter aux usages l’organisation et la diffusion sur le web de ces documents. Pour atteindre ce but, nous analysons dans un premier temps les concepts et construits théoriques liés aux usages et aux documents audiovisuels numériques d’archives. Dans un deuxième temps, un modèle conceptuel théorique est élaboré puis, afin d’explorer de nouvelles pistes de solution, transposé en moyens d’organisation et de diffusion sur le web. La clarification des concepts et construits théoriques comble des lacunes dans les études d’usagers et dans les écrits théoriques. Le modèle est utile pour anticiper les utilisations possibles et adapter à cet effet les pratiques, interfaces et systèmes web. La présente recherche vise à améliorer l’accès aux documents audiovisuels numériques d’archives et se veut une réponse au fossé entre la pratique et la théorie archivistiques et les usages actuels et futurs.

Abstract

The digital revolution and the development of the internet improved access to audiovisual documents. In the digital environment, it is crucial to take account of the uses of the audiovisual archives in their organisation and dissemination, since their preservation does not rely on the passive conservation of materials kept intact but instead is dependant on their usage. However, there are few studies on usage of digital audiovisual archival documents and there is a theoretical gap in conceptual definitions pertaining to usages of these types of documents. Our research aims to develop, from an interdisciplinary corpus of archival, information science and sociology of usages literature, a theoretical and conceptual model of digital audiovisual archival documents usage which is subsequently used to suggest possible solutions to adapt to users their organisation and dissemination on the web. To achieve this goal, we first analyse theoretical concepts and constructs related to usage and digital audiovisual archival documents. Second, a theoretical and conceptual model is developed then transposed into web organisation and dissemination means to explore new potential solutions. The clarification of concepts and theoretical constructs addresses gaps within user studies and theoretical writings. The model is useful to anticipate possible uses and adapt for this purpose practices, interfaces and web systems. This research aims to enhance access to digital audiovisual archival documents and is a response to the gap between archival practice and theory and actual and future uses and users.

Recherche sur les usages des archives audiovisuelles numériques

Je vous partage ici l’affiche et le tiré à part préparés en vue 15e Forum annuel de recherche de la Bibliothèque de l’Université Concordia qui a été malheureusement annulé. Cette présentation traite des modèles développés dans mon projet de doctorat et de ses applications dans le contexte d’analyse de sites web de diffusion des archives et dans celui de l’état de la situation des archives audiovisuelles québécoises.

Tire a part_Cote-Lapointe_v1

Nouvel article sur les archives audiovisuelles

Publication de l’article “Les documents audiovisuels numériques d’archives”


Je souligne ici la parution de mon article “Les documents audiovisuels numériques d’archives” dans le numéro thématique “Nouveaux médias, nouvelles collections” de la revue Documentation et bibliothèque.

 

Résumé

Les documents audiovisuels numériques d’archives (DANA) sont
de plus en plus une composante du numérique et leur croissance
est exponentielle. Cependant, il existe un écart à combler entre
les usages et pratiques actuels des DANA et les services offerts
en ligne par les institutions patrimoniales. Cet écart entre les
usages actuels et les services découle notamment d’une lacune
dans la définition des propriétés et caractéristiques des DANA.
Or, la prise en compte de celles-ci est essentielle pour mettre en
place des modalités d’organisation et de diffusion des DANA qui
facilitent leur utilisation. Dans un premier temps, l’analyse des
aspects du document, de l’audiovisuel, des archives et du numérique
met en lumière ces propriétés et caractéristiques; ce qui
amène à considérer dans un deuxième temps plusieurs pistes de
solutions concrètes : du point de vue des contenus, de la transmission
et de l’exploitation archivistique, de l’accès numérique,
des rapports entre usagers et institutions et enfin des développements
technologiques futurs afin d’améliorer l’adéquation entre,
d’une part, les DANA et leurs usagers et, de l’autre part, les moyens
et modalités mis en place par les institutions sur le Web.

Abstract

The digital and audiovisual archival documents (documents
audiovisuels numériques d’archives), referred here as DANA, are
becoming an integral part of digital technology and their growth
is exponential. However, there is a gap that needs to be filled
between the present uses and practices of DANA and the online
services offered by heritage institutions. The gap between present
uses and its services is notably ensued by a lack of defining
the properties and characteristics of DANA. Yet, taking them into
account is essential in order to establish the organizational and
dissemination modalities of DANA, which facilitate their use.
First, the analysis of the document’s aspects, the audiovisual,
archival and digital format, underlines these properties and characteristics,
bringing us to considerate many potential and tangible
solutions : In regards to the content, archival transfer and
operation, digital access, user and institutional relationships
and lastly, the future technological developments in order to
improve the compatibility between, on one hand, DANA and its
users and, on the other hand, the means and modalities in place
by institutions
on the Web.

L’article entier est disponible en consultation ici

Symposium du GIRA

Les inscriptions pour le 8e symposium du Groupe interdisciplinaire de recherche en archivistique (GIRA) “État, conditions et diffusion de la recherche en archivistique” sont maintenant ouvertes. 


Vendredi 30 novembre 2018, de 8h à 17h

Local C-3061, Carrefour des arts et des sciences, Pavillon Lionel-Groulx, Université de Montréal

Événement gratuit, inscription obligatoire.

J’y présente une communication avec mes collègues Laure Guitard, Annaëlle Winand et Cécile Gaiffe intitulée “La contribution actuelle de la recherche doctorale en archivistique à l’Université de Montréal”.

Résumé 

Auparavant plus associée à une pratique professionnelle, la discipline archivistique s’est considérablement développée au Québec à travers la recherche universitaire. En témoigne le programme de doctorat à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI), créé en 1998 et dont la première thèse portant sur un sujet relatif à l’archivistique a été octroyée en 2005. Les projets de recherche en archivistique des actuels doctorants ou récents docteurs de l’EBSI reflètent le dynamisme de cette discipline et la multiplicité des avenues de recherche qui en découlent. Ils illustrent la diversité des méthodes et théories mises en œuvre et offrent un aperçu des avancées de la discipline. Ces projets démontrent l’importance du rôle de la recherche en archivistique, en particulier au Québec. C’est dans cette perspective globale que sont abordées chacune des recherches qui touchent des sujets aussi divers que le rôle de médiateur sémantique de l’archiviste, l’organisation et la diffusion des archives audiovisuelles, l’archive judiciaire comme document numérique ainsi que les pratiques filmiques en marge de l’archivistique. Ces recherches doctorales ont en commun leurs relations avec d’autres disciplines et champs d’études en dehors de l’archivistique. Elles témoignent des évolutions de la contribution québécoise à l’archivistique actuelle.

Pour en savoir plus : http://gira-archives.org/activites/8e-symposium-2018/

Inscription ici : https://www.eventbrite.ca/e/billets-8e-colloque-du-groupe-interdisciplinaire-de-recherche-en-archivistique-50531180120

Ce colloque du GIRA se veut un forum de discussion et de réflexion sur des sujets susceptibles d’apporter un éclairage nouveau aux thématiques et questions suivantes :

 1. L’état de la recherche en archivistique : Existe-t-il aujourd’hui des « nouveaux » champs ou préoccupations de la recherche en archivistique et de la recherche sur les archives? Où se trouve la frontière entre la recherche en archivistique et la recherche sur les archives? Qu’est-ce qui est stable, qu’est-ce qui émerge et qu’est-ce qui est remis en question dans les champs de recherche en archivistique? À l’ère numérique, où se trouve l’expertise des chercheurs en archivistique ? Dans quels secteurs sont-ils recherchés? Quelle est l’originalité de la recherche en archivistique par rapport aux autres disciplines qui s’intéressent à l’archive?

2. Les conditions de la recherche en archivistique : Sous quelles conditions est réalisée la recherche en archivistique? Par quels acteurs? Quel portrait peut-on dresser d’un chercheur en archivistique? Dans un contexte d’académisation de la recherche en archivistique, quel rôle jouent les institutions nationales et les organismes subventionnaires? Quel impact ont les sources de financement sur les orientations de la recherche en archivistique?

3. La diffusion et l’exploitation de la recherche en archivistique : Quelles sont les retombées scientifiques, professionnelles et sociales de la recherche en archivistique? Les archivistes se sentent-ils interpellés par les résultats de la recherche en archivistique? La recherche en archivistique est-elle pertinente aux yeux des archivistes professionnels, ou aux yeux d’autres acteurs? Existe-t-il des moyens de faciliter la diffusion et la mise en valeur de la recherche en archivistique?

Nouvel article sur les facettes et les archives

Facettes et archi­ves : moda­li­tés et appli­ca­tions  


Article par Simon Côté-Lapointe et Sabine Mas paru dans La Gazette des archives, n°248.

Résumé

La notion de facettes, bien que répandue dans les domaines de la bibliothéconomie et de l’organisation des connaissances (KO), demeure très souvent méconnue voire incomprise en archivistique : l’analyse par facettes, les structures à facettes et les dispositifs à facettes étant souvent confondus. Nous proposons de présenter dans un premier temps un résumé de la notion de facettes à travers ses différentes modalités. Dans un deuxième temps, des exemples d’applications des facettes pour la gestion des documents d’activité et la conception d’interfaces de navigation web pour les archives historiques sont présentés. Enfin, des pistes de recherche et de développement futures – entre autres pour la catégorisation automatique, les schémas de métadonnées et les interfaces web de navigation – seront esquissées.

Lien : https://www.archivistes.org/Varia-3459

Article sur les facettes et les archives

La notion de facettes appliquée aux archives : un outil pour faciliter l’organisation et la diffusion  


Article paru dans Arbido, la revue professionnelle suisse pour les archives, bibliothèques et centres de documentation.

Résumé

La notion de facettes permet de représenter de façon multidimensionnelle un sujet ou un objet. Celle-ci peut être utilisée afin de faciliter l’organisation et la diffusion des documents d’activité et d’archives historiques. La théorie des facettes se décline en trois modalités: l’analyse par facettes, la structure par facettes et le dispositif à facettes, chacune correspondant à autant de pistes de solution pour améliorer l’accès aux archives ainsi qu’à leurs données et métadonnées

Pour lire l’article complet : http://arbido.ch/fr/edition-article/2017/metadonnées-données-de-qualité/la-notion-de-facettes-appliquée-aux-archives-un-outil-pour-faciliter-lorganisation-et-la-diffusion

Congrès de l’AAQ

Congrès de l’Association des archivistes du Québec à Québec


Je suis heureux de participer au 45ième congrès de l’Association des archivistes du Québec (AAQ) qui se déroule du 13 au 15 juin 2016 au Centre des congrès de Québec  sous le thème « Consommer l’information : De la gestion à la médiation documentaire ». J’y ferai une présentation sur les enjeux liés à création à partir d’archives et parlerai de mon travail en lien avec le Portail international archivistique francophone (PIAF).

2016-06-13 11-47-42

Mardi le 14 juin à 14h :

ENJEUX D’ACCÈS ET DE DIFFUSION EN ARCHIVISTIQUE : POINTS DE VUE D’UN CHERCHEUR-CRÉATEUR

Le numérique améliore l’accès et la diffusion des archives rendant plus facile la réutilisation des archives à des fins artistiques. Conçu dans l’esprit d’en expérimenter la dynamique, le projet de recherche et création Archivoscope se veut un dialogue entre l’archiviste et le créateur, une exploration en images et en sons des possibilités que nous offrent les documents d’archives.

À travers cette expérience seront abordés des enjeux en lien avec l’accès et la diffusion des archives tels que la dynamique de collaboration entre archiviste et créateur, les droits d’utilisation et les plateformes de diffusion et d’accès. Des idées pour faciliter la collaboration entre archivistes, chercheurs, artistes et institutions seront présentées.

La communication fera aussi état de la recherche sur la diffusion réalisée sous l’égide d’Yvon Lemay dans le cadre du projet Archives et création : nouvelles perspectives sur l’archivistique financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Mercredi le 15 juin à 10h45 :

REFONTE DU PORTAIL INTERNATIONAL ARCHIVISTIQUE FRANCOPHONE (PIAF) : DE NOUVEAUX OUTILS POUR UNE COMMUNAUTÉ APPRENANTE EN ARCHIVISTIQUE SUR LE WEB

Placé sous l’égide de l’Association internationale des archives francophones (AIAF) et sous la responsabilité d’un comité de pilotage composé d’une quinzaine de professionnels, d’enseignants universitaires et de spécialistes des technologies de cinq pays francophones, le Portail International Archivistique Francophone (PIAF) vise à donner accès gratuitement à des ressources en archivistique (modules de formation en ligne, références bibliographiques, espace professionnel d’échange) pour toute la francophonie. En 2014, 150 000 personnes ont utilisé cet outil web unique.

Le PIAF a subi entre 2014 et 2016 une profonde refonte par rapport à la précédente version de 2009. La communication a donc pour objectif de présenter le nouveau portail et de souligner l’apport québécois au projet.

Seront traités les nouveaux outils pour accompagner la mutation des métiers et faire émerger une communauté d’apprentissage et un espace de collaboration entre pair ; la refonte du module de gestion bibliographique (le développement d’une classification internationale, la mise à jour des termes archivistiques pour l’indexation et l’implantation de Wikindx, logiciel axé sur le travail collaboratif) ; le bulletin de veille en archivistique pour la Francophonie ; et les modules de formation en ligne.

Logo AAQ

Consultez le programme complet ici : http://www.archivistes.qc.ca/images/congres/2016/AAQ_CONGRES_VF.pdf

 

Forum des archivistes 2016

2ème édition du Forum des archivistes français : « meta/morphoses – les archives, bouillons de culture numérique »


Je suis heureux de participer à la 2ème édition du Forum des archivistes français qui se déroule sous le thème « meta/morphoses – les archives, bouillons de culture numérique » du 30 mars au 1er avril 2016. J’y ferai une présentation sur mon projet Archivoscope et parlerai de mon travail en lien avec le Portail international archivistique francophone (PIAF).

Congrès des milieux documentaires

Deux présentations au 7e Congrès des milieux documentaires!


960x325_fr

Portail Archivistique International Francophone (PIAF) et Wikindx : des ressources bibliographiques en archivistique accessibles au plus grand nombre

PIAF_Biblio_logo_06-a

Résumé

Lancé en 2005, le Portail International Archivistique Francophone (PIAF) est un outil au service de la communauté professionnelle et du grand public. Placé sous l’égide de l’Association internationale des archives francophones et sous la responsabilité d’un comité de pilotage composé d’une quinzaine de membres professionnels, enseignants universitaires et spécialistes des technologies provenant de cinq pays francophones, le PIAF vise à donner accès gratuitement à des ressources en archivistique (modules de formation en ligne, références bibliographiques, espace professionnel d’échange) pour toute la francophonie.

Le PIAF est en cours de révision tant du point de vue de son contenu que des technologies utilisées. La refonte du site fut une opportunité de mettre en place un nouveau module de gestion bibliographique plus adapté aux besoins des usagers. Préconisant les logiciels libres et open source, le PIAF voulait se doter d’un outil qui soit utile pour les professionnels, les étudiants et les professeurs en archivistique. La présentation portera sur le cadre, les étapes et les enjeux de ce projet.

En premier lieu, nous aborderons le cahier des charges et les critères de sélection qui nous ont amené à choisir Wikindx comme module de gestion bibliographique. Puis, nous présenterons ses fonctionnalités, qui favorisent le travail collaboratif et l’échange d’informations sur les références bibliographiques. Ensuite, nous résumerons les principales étapes de conception et d’implantation du module : par exemple, la traduction de l’interface, la migration des données, l’élaboration d’une classification à facettes, ainsi que les enjeux liés à chacune d’elle. Enfin, nous conclurons en faisant un bilan du projet.

Collaborateurs

Simon Coté-Lapointe, chargé de projet, Portail international archivistique francophone (PIAF).

Sabine Mas, professeure agréée, École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de Montréal.

Didier Grange, archiviste de la Ville de Genève, conseiller spécial, Conseil International des Archives (ICA) et président, Comité de pilotage du Portail international archivistique francophone (PIAF).

Date, heure et lieu

Jeudi 19 novembre 2015 à 10h30, Palais des congrès de Montréal.

L’Archivoscope : les archives transformées

Résumé

Est-il possible de créer une œuvre expérimentale à partir de documents d’archives obtenus auprès d’institutions? Dans ce contexte, quels sont les enjeux liés à l’accès et la réutilisation des documents? Quel est le résultat d’une telle entreprise? Le projet de création l’Archivoscope répond à toutes ces questions et bien plus.

Projet initié par Simon Côté-Lapointe en 2014 et rendu possible grâce à une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), l’Archivoscope se veut un dialogue entre l’archiviste et le créateur, une exploration en images et en sons des possibilités que nous offrent les documents d’archives. Cette démarche expérimentale fait aussi l’objet, sous l’égide d’Yvon Lemay et dans le cadre du projet Archives et création : nouvelles perspectives sur l’archivistique financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), d’un rapport de recherche sur les archives et la création.

Dans cette communication, nous présenterons en premier lieu le contexte et les principales étapes de réalisation du projet. Puis quelques points marquants observés tels que la collaboration entre l’archiviste et le créateur, les droits d’auteur, l’accès aux documents, etc. seront soulevés. La présentation et la projection de quelques vidéos créées à partir d’archives viendront compléter la communication.

Collaborateurs

Simon Côté-Lapointe, archiviste et créateur.

Yvon Lemay, professeur agrégé et responsable du certificat en archivistique à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de Montréal.

Date, heure et lieu

Vendredi 20 novembre 2015 à 10h30, Palais des congrès de Montréal.

Pour plus d’informations

Site du Congrès des milieux documentaires : https://milieuxdoc.ca/congres-des-milieux-br-documentaires-du-quebec-fr3.html

Pour accéder au programme du congrès : https://milieuxdoc.ca/lib/upload/2015/11/programme-preliminaire_4nov_public.pdf