Billets libellés congrès

Congrès de l’AAQ 2017

Congrès de l’Association des archivistes du Québec 2017


Je suis heureux de participer au 46ième congrès de l’Association des archivistes du Québec (AAQ) qui se déroule du 31 mai au 2 juin 2017. J’y ferai une présentation dans le cadre de la session ”En marge de l’archivistique : pratiques filmiques et vidéographiques comme moteurs théoriques et pratiques de la réflexion archivistique” avec Annaëlle WinandSonya Stefan et Guillaume Vallée.

Mercredi le 31 mai à 15h15 au Palais des congrès de Montréal

 

En marge de l’archivistique : pratiques filmiques et vidéographiques comme moteurs théoriques et pratiques de la réflexion archivistique

Les mutations technologiques et les développements numériques qui marquent notre société bouleversent nos rapports au temps, à la mémoire, à l’espace et à l’autre. Cette situation incite les chercheurs à repenser leur discipline sous un nouvel angle, à reconsidérer leurs objets d’études dans un contexte changeant, ainsi qu’à mettre en œuvre de nouvelles collaborations. Dans ce cadre, l’exploitation des archives par les artistes suscite de plus en plus d’intérêt, tant dans les milieux académiques qu’artistiques: là où il était question de patrimoine et de mémoire, c’est maintenant «l’archive» qui est interrogée dans sa qualité d’outil conceptuel pour penser les transitions du numérique.

Dans ce contexte mouvant, il s’agit d’explorer de nouveaux terrains pour l’archivistique afin de renouveler la réflexion et de nourrir les pratiques. De récentes études ont mis au jour l’intérêt de l’exploitation des archives par les artistes dans un cadre archivistique. Il a été démontré que ces créateurs mettent en lumière certaines caractéristiques et fonctions des archives, qui ne sont pas forcément prises en considération par les archivistes. De plus, certains archivistes appellent à une prise en considération des pratiques et disciplines en marge de l’archivistique pour comprendre les changements initiés par le numérique auxquels la discipline doit s’adapter.

En partant du point de vue de l’archiviste américain Rick Prelinger qui affirme que les pratiques les plus intéressantes dans la redéfinition de notre relation aux archives proviendront des pratiques en marge, que pourrait-on apprendre des artistes qui ont une relation aux archives dans leurs pratiques ? En adoptant un point de vue interdisciplinaire, cette conférence immersive propose d’instaurer un dialogue entre les différents acteurs réunis autour de l’archive, pour répondre aux interrogations actuelles des archivistes qui ne trouvent pas toujours de réponses dans le cadre traditionnel de leur discipline.

Simon Côté-Lapointe abordera la question de l’exploitation créative des documents audiovisuels d’archives numériques et en quoi celle-ci pousse les institutions et archivistes à repenser leurs moyens d’organisation et de diffusion sur le Web.

Guillaume Vallée abordera la question de l’artiste en tant que bricoleur et la relation qui existe entre ses différents dispositifs de création/diffusion et l’archive cinématographique, principalement au sein d’une scène audiovisuelle alternative.

Sonya Stefan parlera de sa pratique, qui mêle les médiums de la danse, du cinéma et des performances audiovisuelles, tout en mettant à l’honneur les défauts. Elle utilise des matériaux abimés de tous genres: des pellicules d’archives cinématographiques, des machines dysfonctionnelles et différents médias numériques trouvés sur l’Internet. 

Congrès de l’AAQ

Congrès de l’Association des archivistes du Québec à Québec


Je suis heureux de participer au 45ième congrès de l’Association des archivistes du Québec (AAQ) qui se déroule du 13 au 15 juin 2016 au Centre des congrès de Québec  sous le thème « Consommer l’information : De la gestion à la médiation documentaire ». J’y ferai une présentation sur les enjeux liés à création à partir d’archives et parlerai de mon travail en lien avec le Portail international archivistique francophone (PIAF).

2016-06-13 11-47-42

Mardi le 14 juin à 14h :

ENJEUX D’ACCÈS ET DE DIFFUSION EN ARCHIVISTIQUE : POINTS DE VUE D’UN CHERCHEUR-CRÉATEUR

Le numérique améliore l’accès et la diffusion des archives rendant plus facile la réutilisation des archives à des fins artistiques. Conçu dans l’esprit d’en expérimenter la dynamique, le projet de recherche et création Archivoscope se veut un dialogue entre l’archiviste et le créateur, une exploration en images et en sons des possibilités que nous offrent les documents d’archives.

À travers cette expérience seront abordés des enjeux en lien avec l’accès et la diffusion des archives tels que la dynamique de collaboration entre archiviste et créateur, les droits d’utilisation et les plateformes de diffusion et d’accès. Des idées pour faciliter la collaboration entre archivistes, chercheurs, artistes et institutions seront présentées.

La communication fera aussi état de la recherche sur la diffusion réalisée sous l’égide d’Yvon Lemay dans le cadre du projet Archives et création : nouvelles perspectives sur l’archivistique financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Mercredi le 15 juin à 10h45 :

REFONTE DU PORTAIL INTERNATIONAL ARCHIVISTIQUE FRANCOPHONE (PIAF) : DE NOUVEAUX OUTILS POUR UNE COMMUNAUTÉ APPRENANTE EN ARCHIVISTIQUE SUR LE WEB

Placé sous l’égide de l’Association internationale des archives francophones (AIAF) et sous la responsabilité d’un comité de pilotage composé d’une quinzaine de professionnels, d’enseignants universitaires et de spécialistes des technologies de cinq pays francophones, le Portail International Archivistique Francophone (PIAF) vise à donner accès gratuitement à des ressources en archivistique (modules de formation en ligne, références bibliographiques, espace professionnel d’échange) pour toute la francophonie. En 2014, 150 000 personnes ont utilisé cet outil web unique.

Le PIAF a subi entre 2014 et 2016 une profonde refonte par rapport à la précédente version de 2009. La communication a donc pour objectif de présenter le nouveau portail et de souligner l’apport québécois au projet.

Seront traités les nouveaux outils pour accompagner la mutation des métiers et faire émerger une communauté d’apprentissage et un espace de collaboration entre pair ; la refonte du module de gestion bibliographique (le développement d’une classification internationale, la mise à jour des termes archivistiques pour l’indexation et l’implantation de Wikindx, logiciel axé sur le travail collaboratif) ; le bulletin de veille en archivistique pour la Francophonie ; et les modules de formation en ligne.

Logo AAQ

Consultez le programme complet ici : http://www.archivistes.qc.ca/images/congres/2016/AAQ_CONGRES_VF.pdf

 

Forum des archivistes 2016

2ème édition du Forum des archivistes français : « meta/morphoses – les archives, bouillons de culture numérique »


Je suis heureux de participer à la 2ème édition du Forum des archivistes français qui se déroule sous le thème « meta/morphoses – les archives, bouillons de culture numérique » du 30 mars au 1er avril 2016. J’y ferai une présentation sur mon projet Archivoscope et parlerai de mon travail en lien avec le Portail international archivistique francophone (PIAF).

Congrès des milieux documentaires

Deux présentations au 7e Congrès des milieux documentaires!


960x325_fr

Portail Archivistique International Francophone (PIAF) et Wikindx : des ressources bibliographiques en archivistique accessibles au plus grand nombre

PIAF_Biblio_logo_06-a

Résumé

Lancé en 2005, le Portail International Archivistique Francophone (PIAF) est un outil au service de la communauté professionnelle et du grand public. Placé sous l’égide de l’Association internationale des archives francophones et sous la responsabilité d’un comité de pilotage composé d’une quinzaine de membres professionnels, enseignants universitaires et spécialistes des technologies provenant de cinq pays francophones, le PIAF vise à donner accès gratuitement à des ressources en archivistique (modules de formation en ligne, références bibliographiques, espace professionnel d’échange) pour toute la francophonie.

Le PIAF est en cours de révision tant du point de vue de son contenu que des technologies utilisées. La refonte du site fut une opportunité de mettre en place un nouveau module de gestion bibliographique plus adapté aux besoins des usagers. Préconisant les logiciels libres et open source, le PIAF voulait se doter d’un outil qui soit utile pour les professionnels, les étudiants et les professeurs en archivistique. La présentation portera sur le cadre, les étapes et les enjeux de ce projet.

En premier lieu, nous aborderons le cahier des charges et les critères de sélection qui nous ont amené à choisir Wikindx comme module de gestion bibliographique. Puis, nous présenterons ses fonctionnalités, qui favorisent le travail collaboratif et l’échange d’informations sur les références bibliographiques. Ensuite, nous résumerons les principales étapes de conception et d’implantation du module : par exemple, la traduction de l’interface, la migration des données, l’élaboration d’une classification à facettes, ainsi que les enjeux liés à chacune d’elle. Enfin, nous conclurons en faisant un bilan du projet.

Collaborateurs

Simon Coté-Lapointe, chargé de projet, Portail international archivistique francophone (PIAF).

Sabine Mas, professeure agréée, École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de Montréal.

Didier Grange, archiviste de la Ville de Genève, conseiller spécial, Conseil International des Archives (ICA) et président, Comité de pilotage du Portail international archivistique francophone (PIAF).

Date, heure et lieu

Jeudi 19 novembre 2015 à 10h30, Palais des congrès de Montréal.

L’Archivoscope : les archives transformées

Résumé

Est-il possible de créer une œuvre expérimentale à partir de documents d’archives obtenus auprès d’institutions? Dans ce contexte, quels sont les enjeux liés à l’accès et la réutilisation des documents? Quel est le résultat d’une telle entreprise? Le projet de création l’Archivoscope répond à toutes ces questions et bien plus.

Projet initié par Simon Côté-Lapointe en 2014 et rendu possible grâce à une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), l’Archivoscope se veut un dialogue entre l’archiviste et le créateur, une exploration en images et en sons des possibilités que nous offrent les documents d’archives. Cette démarche expérimentale fait aussi l’objet, sous l’égide d’Yvon Lemay et dans le cadre du projet Archives et création : nouvelles perspectives sur l’archivistique financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), d’un rapport de recherche sur les archives et la création.

Dans cette communication, nous présenterons en premier lieu le contexte et les principales étapes de réalisation du projet. Puis quelques points marquants observés tels que la collaboration entre l’archiviste et le créateur, les droits d’auteur, l’accès aux documents, etc. seront soulevés. La présentation et la projection de quelques vidéos créées à partir d’archives viendront compléter la communication.

Collaborateurs

Simon Côté-Lapointe, archiviste et créateur.

Yvon Lemay, professeur agrégé et responsable du certificat en archivistique à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de Montréal.

Date, heure et lieu

Vendredi 20 novembre 2015 à 10h30, Palais des congrès de Montréal.

Pour plus d’informations

Site du Congrès des milieux documentaires : https://milieuxdoc.ca/congres-des-milieux-br-documentaires-du-quebec-fr3.html

Pour accéder au programme du congrès : https://milieuxdoc.ca/lib/upload/2015/11/programme-preliminaire_4nov_public.pdf

 

Liste d’envoi

Inscrivez-vous à la liste d'envoi pour être tenu au courant des nouveautés sur ce site. Vous pouvez aussi suivre le fil RSS disponible complètement en haut à droite.